Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 19:24

Week-end du 27/28 Février 1er Mars 2015

 

Participants : Sébastien Dédé Hervé Laure, Jean-Pierre et Michel du Vaucluse, et Patrick notre guide.

 

Depuis plus de deux mois que nous avions réservé pour faire la traversée de Coufin-Chevaline dans le Vercors, nous  espérions que la météo nous soit favorable cette fois-ci, et que la sortie ne soit pas annulée comme il y a trois ans. Depuis une semaine je scrute avec inquiétude la météo du Vercors sur internet !

Patrick notre ami du Groupe Spéléo Valentinois doit nous guider, et après contact vendredi après-midi avec lui, nous ne sommes pas encore certains de pouvoir faire l'explo.

Nous (les varois) partons donc de Sollies-Pont le vendredi vers 16h30, toujours dans l'incertitude. Nous avons prévu au cas ou de nous rabattre sur Gournier.

La montée au col du Rousset est ralentie par une route verglacée. Il neige et le vent souffle fort ! Nous arrivons au gîte à Saint-Martin en Vercors vers 20h30 ou nous retrouvons Michel, Jean Pierre et Patrick . Bonne surprise, il est très confortable et la propriétaire  nous a même préparé un gâteau !

Nous fêtons nos retrouvailles autour du traditionnel apéro, et repas convivial. Nous ne manquons ni de nourriture ni de brevages ...

 

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Samedi matin levé 7h00, un peu difficile (surtout pour Dédé, qui en tant que ronfleur a bénéficié d'une chambre individuelle et n'entend pas le remu-ménage que nous faisons).

La météo a l'air clémente et le temps est froid. Cela nous motive, nous allons peut-être atteindre notre but ! Nous devons être à 9h00 sur le parking des grottes de Choranche, afin de commencer l'explo vers 9h30. Vue la température extérieure, nous décidons d'enfiler les néoprènes dans le gîte !

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Le gérant de la grotte touristique n'a pas annulé notre sortie. Ouf !! Il a neigé hier sur les hauteurs, et aujourd'hui avec le froid, pas de risque de crûe, et la voûte mouillante devrait passer. Nous finissons de nous équiper et à 9h30 nous entrons dans la grotte.

L'entrée et la sortie se font par la grotte touristique. Il faut donc impérativement sortir avant sa fermeture à 17h30.

 

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Nous sommes rapidement dans la rivière de Coufin que nous allons remonter. La voûte mouillante du départ est bien haute mais elle passe. Patrick qui est habitué des lieux ne l'a jamais franchie dans ces conditions.

ça y est, nous sommes passés, à nous Coufin-Chevaline ! La suite promet d'être bien arrosée !

 

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Michel qui compte faire un film transporte sa caméra dans un caisson étanche. L'eau est plus que fraîche, environ 6 °. ça nous réveille ! Ensuite le parcours se fait dans une galerie parcourue par la rivière que nous remontons. Le débit est assez fort, nous grimpons plusieurs petits ressauts bien aquatiques, c'est magnifique !

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

La calcite blanche accroche bien et c'est un plaisir de progresser dessus. Les ressauts se succèdent, parfois des cordes à noeuds sont en place. Nous arrivons dans une zone plus calme, le Gruyère, qui porte bien son nom. Crapahut en zone sèche, ça change. Puis nous retrouvons la rivière, et attaquons un spendide enchaînement de 5 cascades bien actives. La cavité prend du volume.  Ambiance !

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

La dernière cascade est très arrosée... en plus elle fait presque 30m. Dédé entame la remontée, mais redescend aussitôt ! Il a oublié de mettre sa veste néoprène ! Nous  remontons la cascade dans un vacarme assourdissant.

 

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Une fois en haut, nous ne nous lassons pas d'admirer cette cascade et de profiter de cette ambiance !

Seule la néoprène de Dédé n'a pas apprécié !!!

 

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Nous quittons la rivière et faisons une pause repas dans une galerie sèche, au calme.

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Nous ne sommes pas tout à fait à mi-chemin, et avons remonté environ 250m.

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Température oblige, la pause repas ne s'éternise pas. Et puis il ne faut pas traîner pour sortir à l'heure ! La progression se poursuit dans un méandre ou quelques oppo parfois un peu exposées nous réchauffent rapidement.

Nous arrivons à la magnifique cascade de la douche, qui est un affluent et que nous contournerons. Elle fait 40m de haut et tombe dans un bruit assourdissant. Quel beau réseau il doit encore y avoir là haut !

Enfin la galerie de la Jonction nous permet d'atteindre la rivière Chevaline que nous allons descendre.

Quelques vires, puits descendants, et nous arrivons à la magnifique galerie des Gours. Patrick nous fait enfiler les vestes néoprènes. A partir de là on ne retient plus les canyonneurs qui partent comme des fous ! Plus de photos ni de films, place aux sauts dans l'eau cristalline !

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE
TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Ressauts, cascatelles permettant de petits sauts dans de magnifiques vasques se succèdent. Les "ploufs" s'enchaînent, accompagnés de "waouh !"

Mais malheureusement tout a une fin, et on quitte la rivière pour rejoindre la partie la plus ingrate du parcours (si l'on peut utiliser ce terme !) : Une galerie plus étroite et sèche, parfois basse, voire même boueuse...

J'ai enlevé ma veste de néoprène et voilà qu'il faut se remettre à l'eau...allez une dernière petite nage. Elle est bien fraîche, mais nous sommes bientôt sortis. Encore un peu de crapahut et nous débouchons dans la grotte aménagée, à quelques mètres seulement de là ou nous sommes entrés ce matin !

Il est 16h30, le timing est respecté mais il ne fallait pas traîner de trop !

Nous regagnons le gîte à Saint Martin, des images plein la tête, impatients de visionner nos films et photos.(après avoir pris une bonne douche...chaude...)

 

 

Le lendemain, comme prévu la météo est maussade, il pleuviote. Seb Dédé Hervé et moi allons quand même faire ce que nous avions prévu, une petite sortie en raquettes sur Herbouilly. Même là haut il ne neige pas tout à fait. Nous faisons tout de même une ballade en forêt, histoire de nous dégourdir les jambes... Pluie et neige mélées ont raison de nos vêtements peu étanches, et c'est un peu mouillés que nous regagnons le gîte.

Décidement un week-end placé sous le signe de l'eau !

 

TRAVERSEE COUFIN-CHEVALINETRAVERSEE COUFIN-CHEVALINE

Laure

Partager cet article

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article

commentaires