Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 17:46

1er/2/3 Mai 2015

 

Participants :

SCT : Franck, Hervé, Laure

GSV (Valence) : Josiane et Patrick

JCC (84) : Jean-Pierre, Véro, Michel, Christine, Maurice, Magali, Marcel, et les 2 chiens

AVEN (84) : Marie (et nous...)

 

Vendredi 1er Mai, Hervé et moi arrivons à Saint-Rome-de-Dolan, sur le Causse de Sauveterre en milieu de journée. Nous sommes rejoints par Patrick et Josiane. Nous installons nos tentes dans le petit camping municipal. C'est le premier jour d'ouverture et nous sommes seuls ! La vue est magnifique, sur les gorges du Tarn, face au causse Méjean. On ne peut pas être plus au bord du causse que ça !!

 

 

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Une fois installés nous partons repérer la cavité pour le lendemain. Elle est à moins de 5 km du camping. Un peu de piste et on se gare. Avec les indications et les GPS d'Hervé et de Patrick pas de soucis pour trouver. En 10 minutes de marche nous y sommes. Nous en profitons pour ballader dans le secteur, repérer la belle entrée de Corgnes et visiter le petit hameau restauré de Vors. Ensuite nous allons visiter Sévérac-le-Château et finissons notre périple autour d'une bonne bierre.

Entre-temps les autres sont arrivés au camping. Nous sommes 13 en tout.

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Comme il fait encore un peu humide dehors et que nous sommes seuls, les employés du camping nous proposent d'utiliser la salle commune, avec frigo, micro-ondes, bibliothèque et tables ! C'est le top !

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Samedi matin départ de l'équipe vers 8h30. Nous sommes 12 à descendre, seule Josiane récemment opérée du genoux restera en surface. Il fait beau, la nature est magnifique, on aurait presque envie de rester dehors !

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Le trou est équipé car les spéléos locaux travaillent encore dedans et nous ont permis d'utiliser leurs cordes. Donc c'est royal, pas de kits !

Notre objectif n'est pas d'aller au fond, mais de ballader dans le collecteur aval (voir la topo) jusqu'à environ -280m, et dans l'amont.

Nous rentrons dans le trou vers 9h45.

 

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Deux équipes se forment, une pour le fond (Patrick, Franck, Michel, Jean-Pierre, Véro, Hervé et moi) et les autres qui feront demi-tour avant. Le problème c'est qu'on ne savait pas ou ils devaient s'arrêter donc on les a attendus pour rien à -180m. 

 

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Les chiens attendront sagement le retour de la deuxième équipe.

La corde est d'un très gros diamètre et nous sommes obligés de descendre en zéro tout le long, y compris dans le P55 !

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Bon, au moins on ne descend pas trop vite ! Un ressaut se désescalade, puis un P15 déjà très esthétique, et on enchaîne avec le P86, vaste, et comprenant de belles longueurs. Un P30 et un P20 plus intimes et nous voilà à la salle des Charbons, terminus de l'autre équipe. Comme tout le monde ne descend pas, nous laissons le kit  prévu pour équiper en double le P55.

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Pour accéder à la suite il faut emprunter un passage bas assez long mais très confortable ! Il a été désobé pour trouver la suite et bien calibré !!

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Un nouveau petit puits, un bout de galerie et une main-courante qui annonce le P55. On le traverse en partie avant de le descendre, et j'apperçois la lumière de Michel en bas. Impressionnant, il y a du gros là-dessous !!! Effectivement le puits est immense, et surtout les parois sont toutes lisses. Deux magnifiques longueurs séparées par un palier et une main-courante qui nous fait aller chercher le départ du deuxième tronçon bien loin !

Ressaut, galerie, crapahut, cascade, et nous voilà au Carrefour à -260m. Nous mangeons.

Nous laissons les affaires là et nous allons visiter d'abord l'aval.

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Mains-courantes, puits, ressaut, puits, main-courante. On quitte l'actif et on se retrouve très haut dans le méandre. Nous nous arrêtons dans un passage assez exposé et faisons demi-tour. Nous devons être à -280m environ, mais la topo n'étant pas hyper précise on a du mal à se localiser.

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

La progression est variée et relativement facile.

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

 

Nous revenons au carrefour et partons pour l'amont. Un méandre confortable et superbement errodé, parfois entrecoupé de magnifiques passages concrétionnés encore blancs !

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Nous progressons rapidement. Au bout d'un moment Jean-Pierre et Véro font demi-tour. Nous ne sommes plus que 5 à continuer.

Puis la progression devient plus aquatique, et c'est Patrick et Franck qui nous quittent !! Bon, du coup à la remontée on ne se gènera pas !! Nous continuons donc à 3.

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Alors qu'Hervé et Michel passent en hauteur pour ne pas se mouiller, je choisi la solution de facilité et reste dans l'eau. Bon j'en ai jusqu'à la taille mais je progresse plus vite et je les double. Un bruit de cascade encore sourd me motive pour continuer... Voilà un puits équipé d'une vieille corde. Nous descendons. La cascade est canalisée par une sorte d'entonoir de plastique.

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Au fond, un boyau plus étroit et un peu aquatique que je suis sur quelques mètres, puis l'eau s'engouffre dans un ressaut et semble rejoindre une galerie. A moins de prendre un douche complète, on ne peut pas aller plus loin. De toutes façons Michel et Hervé ne m'ont pas suivie dans le boyau et je risque de me retrouver complètement mouillée  pour rien ! Ce sera donc notre terminus, mais on ne sait pas trop ou on est par rapport à la topo !

Demi-tour, nous cavallons dans le méandre et commençons la remontée qui se fera sans encombres.

Nous sortons vers 19h00. Nous n'avons donc mis que deux heures pour remonter. Sans kits ça va plus vite !!

Retour au camping, une bonne douche, apéro, la clairette de Patrick a un franc succès, repas plus que copieux et dodo.

TPST entre 6 et 9 heures

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Dimanche, il fait beau, on démonte les tentes et on part ballader. Franck, Josiane, Patrick et Marcel nous quittent. Nous allons faire le cirque de Saint Marcellin et profiter du soleil.

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERREINTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Des constructions troglodytes assez impressionnantes ...

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE
INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Un dernier pic-nique en commun dans un petit coin de paradis. En plus Jean-Pierre a apporté des bierres et elles sont fraîches !

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

Et nous repartons chacun de notre côté, en ayant déjà en tête plein d'idées de nouvelles sorties ...

INTERCLUB SUR LE CAUSSE DE SAUVETERRE

                                                                                                                                              LK

Partager cet article

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article

commentaires