Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

29 mai 2006 1 29 /05 /mai /2006 22:00

Abîme du Grand Cierge :

Explorations :
      S.C.Sanarien, S.C.Toulon « Leï Aragnous »
et indépendant avec le concours du C.D.S. 83



Dimanche 14 Mai : Jean-Pierre, Christian et Philippe


      Nous venons avec des moyens conséquents pour poursuivre le travail entamé par Hervé Tainton, Tanguy Elten et Alan Dou. Au bout de quelques longues minutes, nous réussissons à ouvrir le passage. Celui-ci avait été vu par des générations de spéléologues qui s’étaient amusés à jeter des cailloux dans la fissure qui domine le passage. ..

      C’est Jean-Pierre qui, le cœur serré, pénètre le premier le passage. Derrière l’étroiture une petite alcôve de 1,50 de diamètre permet à l’explorateur de se rendre compte qu’il faut continuer à creuser !


Jeudi 25 Mai 2006 :Hervé, Laure, Alan, Philippe


       Nous nous retrouvons sur le parking. C’est assez rapidement que nous atteignions le fond pour tenter d’entreprendre l’escalade qui nous fait rêver et qui nous sépare d’une lucarne convoitée. Après quelques préparatifs et sur les conseils de ses équipiers, Alan se lance à l’assaut de l’obstacle. Sa grandeur et sa légèreté lui permettent de progresser assez rapidement. Seule, la qualité du rocher le ralenti. Les parois sont recouvertes de calcite. Dessous se cache une couche de quelques centimètres d’argiles. Il faut quelquefois dégager la croûte au marteau pour pouvoir planter un goujon en sécurité. Il atteint quand même rapidement la lucarne. Aucun passage ne semble possible. Il y a deux fissures, sans courant d’air où aucun caillou ne veut aller plus loin. La solution semble un peu plus haute. Il faut poursuivre la progression vers le haut pour atteindre un passage situé 4 à 5 mètres plus haut.
Le perforateur nous ayant abandonné en cours de route, Alan est obligé de sortir le tamponnoir pour équiper la corde fixe !

À la sortie, Pierrot et Loulou nous accueillent avec leurs Familia.


Vendredi 26 Mai 2006 :Alan, Philippe 


       Équipe réduite et efficace pour tenter de sortir l’escalade de la veille ! Rapidement nous sommes au fond puis en haut de l’escalade. Je me lance en tête. Le problème de la croûte de calcite qui cache une couche d’argile est toujours là ! Tant bien que mal le premier objectif est atteint. Un petit palier mène au bas d’une nouvelle cheminée qui laisse apercevoir une nouvelle lucarne qui laisse percevoir un beau trou noir. Quelques instants plus tard, nous prenons place au bas d’un puits remontant de 5 à 6 m où au plafond deux fissures impénétrables absorbent le courant d’air ! Un méandre prend la direction du puits d’entrée ! Retours au sol, avec une toujours aussi belle motivation ! Changement de registre ! Le kit perfo est transformé en seau et nous entamons à vider le passage ouvert 15 jours plus tôt. Si le franchissement de l’étroiture par les sacs et "les petits gros" demeure difficile, nous vidons quelques décimètres cubes de cailloux. Le niveau de pierre descend à vue d’œil. C’est bien fatigué que nous attaquons la remonté.

Synthèse des topographies et croquis d'exploration P.M. 05/2006

Sources d'origine:

      - fichier du C.D.S VAR
      - Atlas Souterrain de la Provence et des Alpes de Lumières de   Paul Courbon et du S.C.Sanary édition 1980
      - M.Lopez 1968
      - D.Martinez 1970

Partager cet article

Repost 0
Published by Rocky - dans SPELEO
commenter cet article

commentaires