Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 06:22

 

SORTIE MINES DE BAUXITE

7Juillet 2006

  Je repars avec ma mère rechercher l'entrée de la mine de Tourves pour faire des photos,  mais malheureusement je n'ai pas trouvé l'entrée.  Alors je suis retourné dans une mine que j'avais explorée qu'à moitié. Comme on passe devant le puits d'aération,  j'ai remarqué qu'il y avait des travaux,  alors je suis allé voir et j'ai discuté avec les ouvriers. Ils m'ont dit que le puit faisait 175m de profondeur,
et qu'ils allaient pomper l'eau pendant deux mois pour voir si les sources de Tourves ne se tarissaient pas. Si c'est le cas,  ils continueront à pomper l'eau. D'après ce qu ils m'ont dit,  ils pompent l'eau pour la refouler dans le Caramy, ça me paraît bizarre.

L'eau est pompée puis refoulée dans un affluant du Caramy, ca me parait bête leur histoire avant que l'eau aille jusqu'au Caramy, elle sera déjà revenue de là ou elle viens !

J'ai repris la route pour me garer devant la stèle et chercher l'entrée que je n'ai pas trouvée, j'ai marché dans le Bartas pendant 1h30 et je suis tombé sur une ancienne voie ferrée sans les rails, je l'ai suivie et je suis arrivé sur un carreau complètement rasé, il y avait un puits cette fois-ci sans la dalle de béton, il est plus large que celui de la dernière fois mais malheureusement au bout de 4 mètres, il est bouché. Je suis descendu dedans pour voir s'il n'y avait pas d'air, en effet il faisait aussi chaud que dehors ! J'ai suivi la piste du carreau pour me retrouver à la ferraillerie, je suis entré pour aller demander de l'eau car je mourrais de soif. J'ai parlé au grutier il m'a dit que toutes les entrées étaient bouchées et qu'il est dur de trouver un passage,  je n'ai pas compris tout ce qu'il disait, il ne maîtrisait pas très bien le français et il avait un terrible accent marseillais. Je suis rentré à la voiture et on est reparti dans la mine de la dernière fois pour y faire les photos. J'en ai fait quelques-unes avec un argentique, j'aurai les photos dès que j'aurai fini la pellicule.

Après 10 min de marche,  je m'arrête et j' installe la caisse de matos et ma mère. Elle va rester là pendant que je fais les photos. Je lui ai laissé une batterie et un néon pour qu'elle ait de la lumière pour lire son livre.

Les galeries sont relativement basses (n'excédent pas 4m) contrairement à ce que m'a dit Jean- Marc, je n'ai pas dû trouver le bon passage en surface, il y a des dolines d'environ 7m ce qui confirme ce qu' il a dit.

J'ai fait le flash quand j'étais en train de tomber c'est pour ça que j'ai une position excentrique.

 Au loin, Catherine, en train de lire.

Un pilier, c'est ça qui soutient le plafond.

 

Une petite galerie où passait la voie principale.

La même mieux flashée

 

Toujours la même vue de l'autre coté, en fait elle traverse un gros pilier !

 

des piliers, des piliers !

 

 La mine offre des concrétions très agressives !

 

 

Réserve d'eau dans un fond de taille.

Concrétions de calcite sur un pilier

 

Reste d'un étaie

Les spéléos arrivent à mètre du ru-balise aux endroits les plus inaccessibles !

Les concrétions apparaissent vites cette stalagmite n'a que 60ans.

 

PROSPECTION RAPIDE AU THORONET

10 Juillet 2006

    Je profite du déplacement de ma mère pour aller jeter un coup d'oeil aux mines  de bauxite du Thoronet, c'est la première fois de j'y vais et je n'ai aucune idée sur l'emplacement des mines. Mais heureusement qu'on peut apercevoir les dégâts dû à l'extraction de la bauxite depuis la nationale .Nous avons dû entrer dans une propriété privée pour accéder aux carrières. J'étais persuadé de ne rien trouver mais ce jour là j'ai eu de la chance j'ai réussi à trouver deux entrées très prometteuses, l'accès est relativement aisé il faut monter un terril d'une dizaine  de mètres puis tout de suite après descendre dans une doline où il fait très frais, à l'intérieur il y a un courant d'air glacial qui sort de la mine, ça ma donné mal au coeur, j'ai soudain eu envi de vomir, c'était peut être le changement brutal de température mais en tout cas ce n'est pas un petit courant d'air ! Je n'avais pas de frontale je n'ai pas pu aller loin.

L'entrée de la mine est représentée par la flèche rouge.

Voici la tête de l'entrée.

 Il y a une autre entrée avec la
même situation géologique

c'est pareil il faut escalader vers la falaise et redescendre,


La mine part sous la falaise. L'air sort d'ici, je n'ai pas pu y aller car c'était trop dangereux ça descend encore beaucoup

 

Jordi 14 ans
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jordi - dans SPELEO
commenter cet article

commentaires