Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 18:48

SORTIE DES 17 ET 18 OCTOBRE 2009


Nous nous retrouvons dans le Gard pour camper. Nous arriverons par petits groupes, tout au long de la soirée.

Didier, Christiane, Pierre, Dédé, Hervé, Laure et Chantal pour les Aragnous

Jean-Claude, Patou et Cyril pour La Valette.


Les tentes sont montées et comme dab cela va du petit studio jetable au grand F3, on garde la caravane pour le F4 de l’été.


Nous avons l’électricité donc les néons sont de sortie. Par contre, nous n’aurons pas d’eau chaude et le savon restera au fond des sacs.


Nous quittons  le camping samedi matin pour aller à Grégoire,  arrêt à la boulangerie. Je ne sais pas qui a récupéré 2 grosses tartes pour 10 euros, elles sont sûrement périmées mais nous les mangerons le soir de bon cœur et personne ne sera malade.


Sur place, éternelle discussion, je m’équipe en entier ou je me change là-haut, cette fois ce sera crucial car nous serons au taquet le soir et heureusement certains se dévoueront pour aller chercher les sacs.

 

 

Après une petite marche sympa dans le joli village de Tharaux, il a fallu grimper un raidillon bien moins sympathique.





Au bord du trou, Patou ne trouve rien de mieux à faire que de pisser debout avec son matériel spécialisé au grand étonnement de Dédé qui veut refaire le monde.

En bas de la doline, nous entrons dans Grégoire, il y fait très chaud,  la traversée sera sympa, Laure  et Dédé, qui soi-disant doit se ménager, sont à l’équipement, Jean Claude les rejoindra plus tard, heureusement l’option 5 kits a été choisie.


 

 

 

 

















 


Nous progresserons tranquillement  de puits en toboggans et escalades parfois tellement douteuses que des cordes sont installées par les premiers,  ils ont dû en baver pour passer.


















 

Le cheminement est concrétionné et les dites étroitures que Patou et moi redoutions, oubliées.

 

 

 

 

 


Nous sortirons à la nuit, Dédé n’a pas résisté à la tentation d’un petit bain lors de l’embarquement dans le canot.

 

 



















Nous nous retrouvons tous dans le porche, il fait bon, tout le monde est content.

Le bateau est dégonflé et rangé et nous prendrons le  petit chemin pour revenir au parking. Cyril, Pierre  et Hervé remonteront au puits d’entrée chercher tous les sacs.


Nous rentrons au camping pour un repas peinard et déguster les tartes.



 

 

 














 


Le lendemain, Event de Peyrejal au programme.


Le départ s’annonce difficile, car malgré un tapage de plus en plus accentué, les Pascouet ne sortent pas de leur tente. Enfin Patou émerge et Jean-Claude finit par se lever, avec une  grosse flegme. Nous décidons Patou à venir avec nous, et il va falloir mettre le turbo car tout le monde a presque fini de démonter et ranger.


Nous partons par petits groupe et rdv à Peyrejal.

Laure qui connait bien, trotte comme une folle dans la colline et je me traîne comme je peux.

Nous voici devant la plaque en fer, Laure équipe, je la suis et Dédé fermera la marche.



Je trouve que le puits coince un peu et je pense à la sortie, faut dire que je n'ai rien regardé… cela aurait évité à Laure et Dédé mes commentaires durant l’explo.




















 

 



Nous sommes en bas, je vais enfin voir les superbes galeries. Malgré la présence de gaz, nous allons nous promener dans ces conduits où il ne doit pas faire bon vivre lors du passage de l’eau.

 

 

 

En revenant vers la base des puits nous retrouvons tout le monde par petits groupes,  il ne faut pas oublier que Pierre, Cyril et Hervé sont allés déséquiper Grégoire. Puis sont venus nous rejoindre.

 

 

 

 

 

 

Patou n’est pas descendue, elle est fatiguée,  nous la retrouvons au bord du trou au soleil.

Par vagues successives, tout le monde sort, il ne reste que Didier qui déséquipe, Dédé ne peut s’empêcher de lui faire une blague  et il referme la plaque.




















Nous allons piqueniquer aux voitures puis nous rentrons à la maison.

 





Merci à Jean-Claude pour les photos et les topos

 

 Chantal

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal - dans SPELEO
commenter cet article

commentaires

le vengeur maqué 29/10/2009 11:39


Chantal tu n'as pas l'air innocente non plus !!!