Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

20 janvier 2014 1 20 /01 /janvier /2014 20:50
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Participants : Kiki Pierrot Dédé Hervé Laure
Deuxième séance de désob. L'objectif est de sécuriser la cavité par des étayages.
Nous sommes un peu plus nombreux qu'à la première séance, et le transport du matos est donc facilité !
Des blocs sont sortis de la cavité puis Kiki, notre ingénieur en chef se lance dans la création d'un étayage en bois, sous nos yeux admiratifs !
Il faut prendre les mesures, scier, percer, préparer les cornières métalliques qui serviront d'appui à l'édifice. Bref, un vrai chantier de construction !!
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014

Ici on voit le perçage des cornières en métal, avec arrosage de la mèche pour éviter l'échauffement

 

 

Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Après ces efforts une petite pause café est la bienvenue. Et cette fois ci Dédé n'a oublié ni le café ni la cafetière. Un sans faute !
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Les travaux reprennent, Nous mettons le groupe en marche pour la fixation des supports.
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Après ces efforts il est temps de passer au déjeuner. Nous nous installons au soleil. C'est le jour de la galettes des rois, et on ne l'a pas oubliée !
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Reprise des travaux avec l'installation et le réglage de la structure
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
Sortie désob aven des Catacombes. 5 janvier 2014
A tour de rôle nous tentons avec la disqueuse de couper un bloc qui dépasse trop, mais il ne faut pas trop l'ébranler non plus !! On n'en vient pas totalement à bout, et ce sera pour la prochaine fois avec un outillage mieux adapté.
LK
Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 07:14

Participants : Kiki Hervé Laure Dédé

 

Dès 9h00 nous nous retrouvons sur le plateau de Siou Blanc. Kiki veut reprendre des travaux à l'aven des Catacombes, commencés il y a plus de 25 ans  et abandonnés depuis. Mais il y a un gros travail d'étayage pour la mise en sécurité, car il y a des blocs instables.

 

Nous commençons donc par trimballer du matos de la voiture au trou : tôle, planches, rallonges, masses, et surtout le groupe

 

IMGP1410

 

Nous nous installons dans la doline et commençons le boulot

 

IMGP1411  IMGP1412

 

Pour l'instant on creuse mais il faudra songer à étayer tout ça car les blocs ne sont pas très stables.

 

IMGP1414  IMGP1418

 

Il fait un temps splendide et on a presque trop chaud au soleil !!! On profite de ce beau temps lors de la pause déjeuner

 

                                                          IMGP1417

 

Puis c'est reparti, on creuse encore un peu, et on atteint les étayages d'il y a 20 ans

 

                                                          IMGP1422

 

A l'extérieur le muret se construit doucement, tandis que dedans on a gagné environ 1,50m de profondeur

 

IMGP1419  IMGP1423

 

vers 17h on arrete et on remballe le matos aux véhicules. Nous nous donnons rendez vous pour début janvier. Nous y travaillerons une fois par mois.

 

LK

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 18:19

PARTICIPANTS : Sébastien, Franck, Eric, Hervé, Laure

 

Un semaine après le Cerceuil, on prend les mêmes et on recommence avec le Thipau, histoire de varier les plaisirs.

On se retrouve à 13h devant la cavité, et c'est parti.

 

Il y a déjà une équipe dedans. Il faudra équiper par dessus leur matos ou trouver des spits. Du boulot en plus pour Franck qui se lance dans l'équipement, sous l'oeil critique d'Eric.

 

IMGP5846   IMGP5847

 

Dans le passage le plus étroit nous croisons l'équipe qui remonte. Puis Eric prend le relai pour l'équipement, et enfin sébastien pour le grand puits.

 

  IMGP5860   IMGP5862

 

Pour Eric et Franck c'est un recors de longueur de puits. Impressionnante l'arrivée dans la salle !

 

IMGP5865  IMGP5870

 

Une fois tous au fond nous faisons le tour de la salle et visitons.

 

IMGP5873  IMGP5879

 

C'est toujours aussi beau et grandiose. Hervé qui se lance dans la photographie souterraine fait quelques expériences...


IMGP5880  IMGP5884

 

Nous admirons longuement les concretions en massue.


IMGP5901  IMGP5904

IMGP5908  IMGP5911

 

Bon, la photo de la goutte qui éclabousse, ce sera pour une autre fois !!!

 

IMGP5917  IMGP5924

 

Il est temps de remonter et de retrouver la froideur du plateau...

 

IMGP5939  IMGP5940

 

IMGP5942  IMGP5943


Seb et Hervé se chargent du déséquipement. Eric et Franck découvrent l'effet yoyo de la corde à la remontée, et n'apprécient pas plus que ça. Je remonte avec Eric. Pour ne pas nous geler trop longtemps dehors nous attendons un peu à la base du puits d'entrée. Une fois les autres à portée de voix nous sortons. Il est environ 18h, il y a un petit vent glacial et une petite pluie qui ressemble un peu à de la neige. Nous nous changeons très rapidement.

 

 IMGP5932IMGP5927  

 IMGP5930IMGP5931

IMGP5918

 

 

LK

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 12:46

Participants : Eric, Franck, Sébastien, Pierre, Hervé, Laure

 

Dimanche 24 Novembre nous nous retrouvons devant l'entrée du Cerceuil, il est 9h30. Baptème du feu en ce qui concerne les passages un peu techniques et étroits, pour nos deux nouvelles recrues !!

 

IMGP1368

 

Je part équiper, suivie de Sébastien, que j'enttend bientôt râler au passage étroit de l'entrée, malgrès sa morphologie plutôt avantageuse dans ce type de cavité !! Apparement ça coince pour lui !! Qu'est ce que ça va être pour les autres !! Bon finalement ils passent tous (ouf!!). C'était juste dans la tête ! Je continue l'équipement tout en restant attentive aux passages délicats.

 

IMGP1370                    IMGP1371

 

Ce trou est super sympa à équiper, faudrait juste rajouter un ou deux spits au début. Mais il est cool car il y a pas mal de naturels à chercher. Les étroitures sont sympas, pas vraiment horribles mais il faut bien les négocier.

 

IMGP1377  IMGP1378

 

Franck fait le fier dans le pasage de la boite à lettres. Il le sera moins pour franchir la dev du dernier puits !!

 

C'est une bonne cavité pour tester le mental des gens en ce qui concerne les passages étroits, apprendre à s'y engager. Une petite erreur et hop, on est coincé !!! Une bonne école.

 

IMGP1386 IMGP1379

 

Nous arrivons à la galerie après avoir laissé l'un de nous en cours de route pour cause d'étroiture trop sévère. Savoir renoncer fait aussi partie de l'apprentissage et de la connaissance de ses limites.

 

 

IMGP1387   IMGP1385

 

Hop, là c'est la scurion qui va coincer !  Et là Eric en pleine négociation avec la roche... Enfiler les pieds, bien ranger le matos, un bras dedans et un dehors, bien choisir de quel côté mettre la tête !!!

 

Nous arrivons dans la galerie ou une petite pause grignotage s'impose. 

 

IMGP1398 IMGP1399

 

La galerie est toujours aussi belle. Il faudra quand même un jour aller voir ce dernier puits !

 

IMGP1403  IMGP1405

 

IMGP1406  IMGP1407

 

A la remontée les passages étroits se négocient tranquillement. Tout se passe bien, on se passe les kits, on s'attend pour être sûr de ne laisser personne seul derrière un passage délicat. 18h30 tout le monde est sorti. Je m'attendais à me faire lincher pour avoir proposé cette sortie, mais non, tous ont bien apprécié cette cavité pleine de surprises...

 

                                                                                                                    LK

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 19:13

 

 

 

 

Participants : Sébastien, Christophe, Dédé, Didier, Hervé, Laure, Michel (JCC Vaucluse), Patrick (GSV Drôme).

 

Plusieurs fois programmé et annulé à cause de la météo, le Scialet Robin semble enfin à portée de main ! Nous y voilà.  La météo devant être bonne nous validons la sortie au dernier moment.  Je réserve in extremis un gite à Vassieux- en -Vercors.

Didier, Hervé et moi partons en éclaireurs le vendredi en fin de matinée. Nous allons tenter d'équiper le début de la cavité pour gagner un peu de temps pour le lendemain.

 

 

puits (2)               plan

plan

 


Nous avons tout d'abord un peu de mal à localiser le scialet, le GPS de Didier nous le pointant dans la région de Zagreb !!

Nous cherchons dans la forêt, trouvons des champignons, mais pas de trou ! Le téléphone ne passe pas, je ne peux pas contacter mon collègue du GSV... Enfin, le GPS revint à la raison et permet à Hervé de trouver l'entrée. Ouf ! Il est tout de même 17h quand Hervé et moi rentrons dans la cavité. Nous allons équiper 2 kits de matos, jusqu'à environ -70m. Je sais ça fait beaucoup de matos mais il y a de nombreuses plaquettes à visser et de grandes mains courantes pour équiper hors crue. La deuxième vire n'est pas facile, il n'y a rien pour mettre les pieds, les spits sont moyens, surtout celui ou il faut se pendre en plein, et en plus ça mouille ! Nous sommes un peu inquiets pour la suite !! Nous ressortons à 19h15, Didier n'a pas eu le temps de s'inquiéter. C'est déjà ça de gagné pour le lendemain. Nous gagnons le gite à Vassieux et préparons notre récolte de champignons. Le reste de l'équipe nous rejoint un peu plus tard.

 

 

 

Le lendemain départ à 9h du gite, il fait beau et nous sommes motivés. Dédé Sébastien et moi partons les premiers pour équiper la suite de la cavité.

 

 

IMGP1543

Vers -110 je passe le relai à Dédé qui adore équiper les grand puits. A partir d'ici les spits sont neufs (ouf !), mais ont certainement été plantés par un grand, et Dédé doit ruser pour les mettre en place. Et là le puits devient vraiment grandiose. Le P140 prend des proportions assez impressionnantes, avec une forme bien arrondie. L'équipement des autres vires est moins compliqué et le pendule vers la lucarne est facilité par une corde déjà en place. Heureusement l'eau rencontrée plus haut ne passe pas par ici, et c'est quasiment sec. Nous sommes rapidement en bas, et attendrons les autres pendant près de 1h30 !!! Quand ils nous rejoingnent enfin nous sommes déjà bien refroidis et tentons de nous réchauffer avec un café. Voilà ce que c'est d'être trop rapide à l'équipement !!! 

 

Nous commençons la progression dans une zone pas très large et cela nous réchauffe. Nous passons devant les fameux "soldats de calcite", heureusement protégés par un balisage.

 

soldats

 

 

Puis nous atteignons la galerie, après l'escalade des Choux fleur ou nous laissons des affaires et la nourriture. Il y a possibilité de faire un circuit. Nous mangeons un morceau avant de repartir.

 

Nous passons le méandre de la Neige, qui porte bien son nom, puis la galerie des Manchots. A partir d'ici on trouve pas mal d'aragonite sur les parois, et il faut être vigilant

 

 

 

 

galerie de la neige   galerie de la neige (2)

 

 

On peut admirer à plusieurs endroits des concrétions d'aragonite

 

DSCF2924  DSCF2927

 

DSCF2931  IMGP1599

 

 

Nous arrivons dans le collecteur, passons la Salle Bloc, la Cathédrale et la Salle Hop (mauvais jeux de mots ?)

 

 

salle bloc  salle hop

 

acces grande coulee collecteur (2)

 

 

Ici l'accès à la grande Coulée, un passage en main courante au dessus d'un profond gours boueux. Auparavant, une escalade scabreuse au dessus d'un puits nous donne accès à la suite du réseau.


 

haut de la grande coulee

 

 

Nous voilà en haut de la grande coulée, c'est particulièrement humide ici !

 

Nous faisons demi tour. Il est temps de faire le point sur ce que nous avons fait, ce qu'il nous reste à faire. Il faut aussi se localiser précisement afin de ne pas faire d'inutiles détours, et surtout de retomber sur nos kits !


     DSCF2904 IMGP5753

 

Nous voulons voir absolument la rivière de calcite. Nous arrivons à la localiser assez facilement. Heureusement que nous avons le plan ! Comme indiqué sur le descriptif et par un petit panneau, nous nous déchaussons afin de parcourir les quelques mètres sur la calcite.

 

IMGP5795 IMGP5797

 

IMGP5802

 

Retour au collecteur avec en chemin encore pas mal de belles choses...

 

   galerie des marmites                vers la cathedrale

 

  IMGP1594           IMGP5739

 

Nous voilà de retour aux kits après tout de même 7h de ballade dans les galeries... il est temps de penser au retour. Sébastien Dédé et moi entammons la remontée, tandis que Michel Hervé et Christophe se chargent du déséquipement. Didier et Patrick s'intercallent entre les deux groupes. Nous laissons pas mal de temps entre les  groupes afin de limiter l'attente en bas des puits ou il fait froid et humide.


La remontée du grand puits prend pas mal de temps car on n'entend pas quand c'est libre, et personne n'a envie de partir trop tôt et de poiroter aux fractios en pleine paroi.... On apprécie encore plus le puit à la remontée.


Entre 21h et 21h30 les trois premiers sortent et se changent. Dédé et moi partons aux champignons avec la frontale en attendant Didier. Patrick, en sortant n'en croit pas ses yeux quand il nous voit revenir avec les mains pleines de safranés ! Rien ne nous arrête pas même la nuit ni les 12h d'explo ! Vers 22h30 nous rentront au gite.

Nous préparont le repas, prenons la douche, un petit apéro, attendons... Minuit, toujours personne. Nous commençons à avoir sommeil. Une heure du matin et toujours personne. Dédé et moi décidons d'aller voir au trou ce qui se passe. Nous roulons quelques kilomètres et croisons leur voiture. Tout va bien. Un bon apéro un peu tardif et un bon repas suivi d'une courte nuit.

 

Le lendemain le temps est à la pluie. Il déluge !! Nous avons eu vraiment de la chance !!

On ira pas aux champignons comme prévu mais on fera une petite partie de baby et de ping pong au gite. Puis départ sous des trombes d'eau et repas en route, et enfin lavage du matos à Solliès.

 

IMGP5824  IMGP5833

 

                                                  IMGP5822

 

Enfin nous avons pu faire le Scialet Robin !!!

                                                                                                                                               Laure K

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 06:25

Participants :


Spéléo Club de Bizerte : Mériam, Hamza, Mohsen, Taher

Aragnous : Pierre, Chantal, Alain, Marie, Dédé,  Christiane, Didier, Alice, Joan, Jordi, Joel, Aurink, Hervé, Laure

 

Notre camp annuel s'est cette fois-ci établi à Barjac, dans le Gard, à la limite  de l'Ardèche, du 12 au 20 Aout. Nous voulions faire découvrir à nos amis Tunisiens les cavités de la région. Nous nous installons dans un camping à la ferme tout près de Barjac.

 

installation

 

Au programme, un peu de tourisme à proximité (Pont du Gard et Avignon), et un peu de spéléo belle et facile dans la région (Pèbres, Traversée Despeysse St Marcel, aven Noel, Peyrejal).

 

Nous commençons tranquillement le mardi par l'aven des Pèbres près de Méjanes le Clap, une cavité d'initiation facile et bien concrétionnée.


a pebes   DSCF2021 pebres

 

Le lendemain, ballade sur la route touristique des gorges de l'Ardèche, visite de l'aven d'Orgnac et farniente au camping.

 

IMGP4003  IMGP3739

 

 

IMGP3997

 

Après cette journée tranquille, nous partons le lendemain pour la traversée Despeysse Saint Marcel. Chantal et Mériam préfèrent se réserver pour l'aven Noel et partent ballader vers Vallon Pont d'Arc et faire la visite touristique de la grotte de Saint Marcel.

 

Hamza meurt d'envie d'équiper la cavité. Je le laisse donc partir devant et le suis, afin de lui donner quelques indications sur la position des amarrages pas toujours évidente surtout au début.

 

                                   camp-ardeche-2013-tunisiens 3112

 

Il fait toujours très chaud dans ce trou malgrè un bon courant d'air.

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3146  camp-ardeche-2013-tunisiens 3153

camp-ardeche-2013-tunisiens 3197

 

Pierre, Didier et Christiane se dévouent gentiment pour déséquiper le trou derrière nous et s'occuper de redescendre les voitures près de St Marcel. Cela nous fera gagner du temps et nous évitera de déséquiper le soir.

Nous nous séparons donc en bas des puits.

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3174

 

Nous faisons une pause repas au pied du puits magnifique ascendant qui donne accès à la galerie N17. Il est équipé, et bien sur les tunisiens ne peuvent pas s'empécher d'aller y faire un tour, c'est trop tentant !! Hervé les accompagne. Ils atteindront le siphon N17 de la galerie ce qui leur fera 1400m de plus.

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3240


Le reste de l'équipe entame tranquillement la suite du cheminement afin de se laisser rattrapper par les autres.

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3263

 

Vires et grandes galeries se succèdent. Cette année la grotte est sèche et au passage du gours on ne se mouillera meme pas les pieds !!

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3273 camp-ardeche-2013-tunisiens 3276

 

La galerie Courbis fera souffrir les plus grands et transpirer tout le monde...

Enfin nous arrivons à la porte. Heureusement je n'ai pas perdu la clé !!

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3300  camp-ardeche-2013-tunisiens 3303

A chacun sa technique pour franchir la trappe !!

 

Nous avons passé environ 8 heures sous terre, ce qui n'est pas mal pour une équipe de 8.

Nous franchissons l'Echelle, puis arrivons dans la galerie de sortie de St Marcel. Et là, à notre grande surprise, pour la photo finale, les Tunisiens sortent d'un kit le petit drapeau qu'ils ont quasiment toujours sur eux, meme sous terre !!

 

            camp-ardeche-2013-tunisiens 3335              camp-ardeche-2013-tunisiens 3312

 

Nous sommes à quelques mètres de l'Ardèche, nous avons chaud, le bain s'impose, mais les maillots sont restés dans les voitures... qu'à cela ne tienne, nous traversons le camping qui est au bord de la rivière en sous combi et bottes et nous nous baignerons en sous vètements ou en sous combi, au grand étonnement des campeurs et baigneurs du coin !

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3348  camp-ardeche-2013-tunisiens 3357

 


Le lendemain sera une journée "tourisme" avec au programme le Pont du Gard et Avignon.

 

IMGP3763

 

Un petit repas sous les brumisateurs ... IMGP3773

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...et nous repartons vers Avignon pour une visite du Palais des Papes et une ballade en ville.


camp-ardeche-2013-tunisiens 3555  camp-ardeche-2013-tunisiens 3462

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3481

 

Nous passerons la soirée au frais sur la terrasse de mes parents tout près d'Avignon.

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3622

 

 

Nous sommes déjà samedi et c'est le jour de la "grosse sortie": l'Aven Noel. Par mesure de protection la sortie est limitée à 8 personnes. Nos quatre Tunisiens sont très motivés et tous partants. Nous rejoingnons Dédé au trou à 9h30. Il est parti tot ce matin de Toulon et a prévu une glacière pleine de merguez pour le soir. Nous la mettrons au frais à l'entrée du trou en espérant ne pas subir une pluie de merguez dans le grand puits !

Pendant ce temps le reste de l'équipe est allé faire Fontaine Champclos pour les uns, et une ballade pour les autres.

 

IMGP3957  IMGP3831


Cette fois-ci je ne laisse pas Hamza équiper malgrès son insistance : il faut équiper le P90 en double et ça ne va pas etre évident à cause des nombreux spits hors d'usage. De plus les longueurs de cordes sont trop grandes et il faut savoir ou changer de corde pour ne pas se retrouver sur le noeud ! Meme en ayant préparé les kits je me ferais avoir et devrais remonter la dernière longueur pour changer de corde !

La descente est impressionante pour les Tunisiens qui n'ont jamais fait de si grand puits. Pour eux c'est une première ! Mais tout se passe à merveille et Mériam se révèle etre super à l'aise sur corde.

 

IMGP3834


Nous parcourons la galerie Blanche, puis faisons la pause repas.

 

IMGP3859  IMGP3912

 

IMGP3922

 

Nous continuons la suite de la ballade par la galerie de la chauve souris et la galerie supérieure superbement concretionnée.

 

Nous revenons à la base des puits, j'entame la remontée avec Mohsen qui redoute un peu cet instant ... Le passage du premier fractio plein vide est un peu accrobatique, à cause  du bloqueur de pieds qu'il n'a pas l'habitude d'utiliser. Là nous apprécions vraiment l'équipement en double ! On se sent moins seul à la remontée ! Nous avons tous très chaud et ne révons que d'une chose, c'est d'aller prendre un bain dans l'Ardèche !! En remontant les puits tout le monde avait cette idée en tete !

Taher et Hervé s'occupperont du déséquipement.

 

IMGP3953  IMGP3960

 

IMGP3965  IMGP3967

IMGP3970

 

Enfin, le moment tant attendu, meme s'il n'y a plus trop de soleil ... Après l'effort le réconfort,  ce n'est finalement que du bonheur la spéléo en Ardèche l'été !!


IMGP3974

 

Mais la journée n'est pas finie ...Retour au camp et rangement du matos.


IMGP3985  IMGP3986

 

Puis atelier grillades pour les plus courageux... Après ce bon repas et la nuit qui suit tout le monde est en forme pour faire Peyrejal le lendemain.

 

Mais Mériam et Hamza doivent déjà repartir. Quant à Mohsen il ira tranquillement se baigner à la Cèze. Aujourd'hui c'est Taher qui équipe.

 

IMGP4023  IMGP4027

                                IMGP4033

 

La marche d'approche en plein soleil a eu raison de nos deux ainés ...

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3763

Mais tout le monde reprendra vie une fois sous terre au frais

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3832  camp-ardeche-2013-tunisiens 3835

 

Les fameux "tubes"sont toujours aussi photogéniques

 

camp-ardeche-2013-tunisiens 3836            camp-ardeche-2013-tunisiens 3827

 

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin, et il faut déjà se quitter.

Nous nous échangons quelques présents, et les derniers à partir terminerons le séjour au resto.

 

IMGP4010  IMGP4011

 

Nous avons passé ensemble un superbe séjour, belle expérience à renouveller au plus tot !

                                                                                                               

                                                                                                                         LK

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 07:39

PARTICIPANTS : Joan Alice Dédé Eric Franck Hervé Laure

 

Nous avons décidé d'aller nous rafraichir dans Castelette, nous nous retrouvons au départ de la marche vers 9h00. Nous chargeons nos sacs et commençons la marche. Nous arrivons tout échauffés à la grotte, vivement qu'on se mette à l'eau !

 Tout le monde apprécie le passage de la voute mouillante, et pour Franck et Eric c'est une première !

 

La Castelette 053

 

Nous progressons dans le chaos et faisons un tour dans la grande salle. Nous mangeons avant d'entreprendre la rivière afin de continuer plus léger.

 

La Castelette 012

 

La progression est toujours aussi ludique, l'eau est fraiche mais qu'est ce que ça fait du bien !!

La Castelette 013

 

Arrivé au passage étroit avant la fin, Joan tente de le franchir mais meme sans le matos ça coince !! Il passe donc par le shunt en hauteur.

Arrivée au siphon terminal l'équipe en profite pour se rafraichir un peu.

 

La Castelette 047

 

On s'est meme permi un ou deux sauts au retour. Une journée bien rafraichissante !!

 

 

La Castelette 036La Castelette 034

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 07:56

 

Participants :


Club d'Ampus : Agnès, Maria, Thomas, Jacques, Pierre

Aragnous : Didier, Sébastien, Dédé, Hervé, Laure


Absents : ... , ... , ... , ... , ...

 

Ce we organisé par le CDS 83 avait pour but une séance de désobstruction au Chourum du Roti dans le massif du Dévoluy. La cavité s'ouvre à plus de 2300m d'altitude, tout en haut de la station de Superdévoluy. Des travaux de désobstruction à -240m ont été entamés par diverses équipes et ce depuis plusieurs années.

Finalement le CDS ne sera représenté que par deux clubs.

 

coupe et plan

 

Après 2h30 de route et des orages inquiétants à l'horizon, nous arrivons au "Petit Bois" ou le club d'Ampus vient d'installer le camp de base. Il fait encore jour, il ne pleut pas et nous pouvons planter tranquillement nos tentes.

 

Devoluy 042

 

Après une sympathique soirée, nous rejoingnons avec plaisir nos duvets car la nuit s'annonce agréablement fraiche.

 

Vers 7h du matin Dédé vient frapper à notre tente pour nous réveiller. Heureusement car on aurait bien fait une grasse matinée !!

 

Nous organisons les kits de matos et de désob, chargeons les deux véhicules dont le fameux 4x4 de Pierre qui nous évitera une très très longue marche d'approche !

 

Devoluy 044

 

Nous trouvons facilement la piste menant au col du Tate, au dessus de la station de Superdévoluy. Dédé gare sa voiture un peu plus loin car la piste devient difficile pour un véhicule "normal". Nous repérons de loin la situation de la cavité.

 

Devoluy 002

 

Nous embarquons tous (nous somme 10 !) dans le 4x4 de Pierre : Didier assis dehors sur le capot, Dédé Sébastien et moi debout à l'arrière. Au début c'est très sympa mais quand ça commence à grimper j'ai un peu de mal à m'accrocher pour ne pas tomber !!  Par chance on fait une pause et je change ma place avec Hervé.

 

Devoluy 003

 

Les paysages sont magnifiques, du moins si l'on fait abstraction des équipements de la station de ski.

 

Nous grimpons, grimpons ... Jamais on aurait pu faire ça à pieds avec le matos, ça nous aurait pris toute la journée rien que pour la marche d'approche !!

 

Devoluy 005

 

Une fois arrivés nous repérons le fameux pylone n° 13  du Sommarel, et après quelques inévitables errances et interrogations du style "le pylone n'a-t-il pas été remplacé", nous trouvons enfin la cavité.

Nous y sommes, il fait beau et nous avons trouvé l'entrée, Voilà qui n'est pas si mal !!

 

Très belle entrée enneigée, avec un névé qui descend en plan incliné et qui promet une descente fraiche.

 

 

Nous nous scindons en deux équipes afin de pouvoir travailler à tour de role au fond sans avoir d'attente, vue la température des lieux. Le club d'Ampus et Didier se chargeront de l'équipement et de la première séance de désob. Nous suivrons nous quatre en décallage de 3h environ.

 

     Devoluy 007       Devoluy 010


 

Nous avons donc le loisir de buller en surface, en profitant d'un panorama exceptionnel avec vue sur le massif des Ecrins (au loin) et d'un temps magnifique qui nous procurera quelques coups de soleil.


  Devoluy 011

 

Vers 14h30 Dédé ne tenant plus en place, nous commençons la descente. Un long névé  forme un plan incliné qui donne dans un P20. En bas de ce puits le sol est gelé et très glissant !!

 

Devoluy 013  Devoluy 014

 

Devoluy 015  Devoluy 017

 

A partir du bas du P20 la cavité prend la forme d'une grosse galerie descendante et chaotique se développant à la faveur d'une faille. Le mirroir de faille est d'ailleurs visible en plusieurs endroits. Elle est entrercoupée de ressauts et petits puits nécessitant des équipements. Le concrétionnement est innexistant, les volumes sont importants et la rivière apparait de temps à  autres. Nous descendons une jolie cascade sans trop nous mouiller. (ce qui ne sera pas le cas au retour !!!)

 

Devoluy 034  Devoluy 038

 

L'équipement est limite, il manque un mètre de corde au niveau de la cascade. J'ai fait ce que j'ai pu en préparant les kits sans fiche d'équipement et sans connaitre le trou ! Heureusement j'ai prévu large mais ça suffit à peine !!

 

Nous rejoingnons rapidement la première équipe. Nous avons de la chance pour les cordes, nous avons atteint le fond !

 Devoluy 028

 

Ils ont déjà bien bossé, tirent encore quelque bidons de gravats, puis on se retrouve pour faire le point sous la bache qui nous servira d'abris. Tout s'est bien passé pour eux.

J'allume mon acéto car il ne fait que 3 petits degrés dans la cavité. Quand on ne bouge pas on est vite saisis, surtout quand on est un peu humide de la descente !! Ici cagoules et bonnets sont de rigueur !!

 

Devoluy 020

 

La première équipe commence la remontée et nous attaquons notre part de désob. ça rechauffe. Finalement c'est la bonne température pour bosser !

 

               Devoluy 027     Devoluy 026

 

Les travaux antérieurs ont permi de creuser une galerie d'une vingtaine de mètres dans laquelle on progresse à quatre pattes. Au bout, la faille continue, c'est étroit et on voit sur environ 3 mètres. Quant on fait silence on entend un courant d'air au loin. Le trou aspire, ce qui nous permet de travailler rapidement.

 

Nous nous installons à quatre pour bosser : Un au fond qui rempli le bidon, un au niveau d'un petit ressaut, un troisième au dessus et un dernier à la sortie qui vide les gravats.

 

Devoluy 031

 

L'heure tourne mais pris par le boulot on ne la voit pas passer. Nous commençons à  etre bien rodés, mais il faut penser à nos collègues qui nous attendent dehors dans la nuit et le froid..

Devoluy 033

 

Nous remballons le matos et quittons les lieux, des projets plein la tete. La remontée se fait assez rapidement malgrè les effets de l'altitude qui se font sentir sur notre souffle. Nous déséquipons la cavité avec plus ou mois de bonheur, surtout quand Dédé coince la corde deux fois de suite dans le P20, et encore une fois dans le plan incliné de sortie !! Hervé qui nous attend au bord du trou en rajoute en nous disant de nous dépécher car l'orage arrive !!! ( en fait il était encore loin !!). Enfin nous sommes dehors (avec la corde ...), il est 22h40, et chaque équipe a passé environ 8 heures sous terre.

 

     Devoluy 018   Devoluy 041


Des éclairs zèbrent au loin un ciel étoilé. Fatigués mais heureux nous rejoingnons le véhicule.

Certains ont préféré descendre à pieds tant qu'il faisait encore jour. Donc personne ne fera le voyage accroché au 4x4 !!!

 

Un bon repas et une bonne nuit nous remettront sur pieds.

 

Le lendemain nous sommes réveillés par la douceur matinale des rayons du soleil. Petit dej tranquille, il flotte comme un air de vacances ... Personne n'évoque l'éventualité de retourner sous terre aujourd'hui !!


Tri et rangement du matos, puis pour nous se sera ballade et repérage de plusieurs cavités, et recherche d'un arbre pour le pic nique et la sieste.

 

   Devoluy 046    Devoluy 049

 

                                Devoluy 058

 

Un superbe we avec une météo magnifique, ce qui n'était pas gagné au début !!

 

Devoluy 057

 

                                                                                                                    Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 19:32

Participants :

du Var : Christophe, Jordi, Joan, Hervé, Adrien, Laure

du Vaucluse :  Christine, Jean Pierre, Michel

 

Nous nous retrouvons tous le vendredi soir sur le causse des Bondons, en Lozère, non loin de Mende. Michel mon collègue du Vaucluse nous a trouvé un petit gite bien sympa à deux pas du trou. Le gestionnnaire de la cavité nous rend une petite visite afinde nous donner des indications pour la sortie du lendemain. Il nous fourni le fameux bidon à pipi que nous devrons utiliser en cas de besoin, car la rivière qui coule est captée directement par les habitants du secteur( notament du gite) et il ne faut donc pas la souiller !!

Après une courte nuit, nous partons pour faire la traversée qui doit durer environ 6 à 7 heures. Nous nous entassons tous dans le fourgon de Michel pour le court trajet qui nous sépare de l'entrée.

 

malaval-2013 2312

 

Nous traversons des paysages verdoyants ....

 

malaval-2013 2318

 

Après une marche d'approche de dix minutes, nous atteingnons l'entrée d'ou souffle un courant d'air froid.

 

malaval-2013 2335  malaval-2013 2339

 

 

 

malaval-2013 2380  malaval-2013 2412

 

 

La progression se fait la plupart du temps en oppo, il faut équiper de grandes mains courantes. C'est parfois assez accrobatique pour les petits, et il y a des passages exposés pas équipés. Il ne faut pas glisser car le fond du méandre est loin !!!

 

malaval-2013 2398

 

De beaux passages par endroit...

 

Peu à peu les concretions font leur apparition

 

 

malaval-2013 2429 malaval-2013 2437

 

 

 

malaval-2013 2438

 

 

Il y a quelques petites grimpettes plus ou moins amusantes

 

malaval-2013 2510

 

Puis quelques concretions d'aragonite bleues

 

malaval-2013 2524

 

malaval-2013 2528

 

 

malaval-2013 2573-copie-1  malaval-2013 2580

 

Un petit passage étroit pour faire plaisir à Joan, et toujours les fameuses oppo ....

 

malaval-2013 2585

 

malaval-2013 2600

 

 

Enfin vers 14h la pause repas, il était temps !!!

 

malaval-2013 2623-copie-1

 

 

Puis nous progressons dans la rivière

 

malaval-2013 2652  malaval-2013 2653

 

 

malaval-2013 2638-copie-1    malaval-2013 2665

 

 

et nous rejoingnons la sortie.

 

 

 malaval-2013 2685

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et là, comme personne n'a osé utiliser le fameux bidon, nous nous déséquipons à grande vitesse et nous éparpillons tous dans la nature...

 

Dix minutes de marche et nous voilà de retour au gite autour d'une bonne bierre

 

Le lendemain nous devons aller récupérer nos cordes et faire le réseau des Tucs. Il nous faut donc refaires toutes les oppo et escalades mais ça vaut vraiment le coup

 

malaval-2013 2777

 

malaval-2013 2782

 

 

Une grande galerie fossile se trouve au dessus du méandre. Elle est décorée d'aragonite massive.

 

malaval-2013 2785

 

 

malaval-2013 2804

 

La galerie se termine par de très jolis gours

 

malaval-2013 2843

 

malaval-2013 2518

 

Jordi s'en est donné à coeur joie pour faire toutes ces belles photos

 

Enfin nous ressortons, enchantés de notre visite

 

malaval-2013 2858

 

malaval-2013 2859

 

malaval-2013 2863

 

 

                                                                                                                                            Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 19:23

 

Participants : Christophe, Eric, Franck, Hervé, Pierre, Laure

 

Après le Palan et Maramoye, nous avons choisi le Saint Cassien jusqu'au début du méandre pour continuer la formation de Franck et Eric.

 

Après un bon café pour commencer la journée, Hervé commence l'équipement de la cavité. Nous le suivons, Eric et Franck ont l'air hyper motivés pour cette troisième sortie !!

 

IMGP1257

 

 

La cavité permet de pratiquer quelques manips : mains courantes, départs de puits, passages étroits, fractio, et meme un passage de noeud à la remontée seulement pour Franck et Eric. Christophe aura le privilège de le passer également à la descente, sans aucun mal alors que c'était son premier ....

 

IMGP1260

 

 

Les gestes de nos deux "apprentis" commencent à devenir surs et précis ... 

 

IMGP1276

 

 

Nous arrivons à la salle à manger, bien sur nous cassons la croute de bon coeur !!!

 

Puis nous avançons un peu dans la galerie, descendons un petit puits et parcourons quelques mètres dans le méandre. Nous n'avons plus de corde pour progresser plus, mais Eric et Franck comptent bien ne pas en rester là et revenir !!!

 

IMGP1296        IMGP1282

 

 

IMGP1302

 

Nous commençons la remontée. Christophe se charge du déséquipement.

Franck qui en descendant avait promis de remonter avec trois kits tiendra- t- il sa promesse ?

 

IMGP1317

 

Hé bien non !!! enfin avec trois kits quasi vides !!!

 

                                                                                                                                                                                       LK

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article