Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Programme

 

 

 

 

Juin : Pompage de la Foux de st Anne
La bendola

Aout : La Coume Ournède

Octobre : La Dent de Crolle

Novembre ; Scialet Robin

Articles Récents

Pages

Catégories

17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 11:32

Sortie interclub JCC et SCT

Participants : Carole Franck Clélia Véronique Jean-Pierre Dédé Michel Laure

Par cette belle journée d'hiver Franck nous amène découvrir les falaises de poudingue de La Ciotat à travers trois canyons secs : Le Souffleur, Michel Simon   et pour finir la belle cascade des Pirates de 45m

13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT

Arrivés en bas des rappels, il faut passer une tyrolienne sur cable. Dédé et moi n'attendons pas la poulie qui est derrière et passons à l'ancienne sur nos mousquetons acier... faut bien forcer un peu non ?

La remontée se fait ensuite par des vires et crapahuts bien sympas. 

13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT
13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT

Et pour finir en beauté la cascade des Pirates de 45m.

Soleil, mer turquoise et jolis galets, que demander de plus ?

13 décembre 2015 : CANYONS SECS DE LA CIOTAT

                                                                                                                 Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 17:39

28/29 Novembre

Participants : 

SCT : Chantal Franck Alain Marie Dédé Laure Joel Sylvette Aurink Onelline

Sanary : Hervé Brigitte Viviane Fred Loulou Quentin Robert Isabelle Dorine Sophie Sébastien Michel

JCC : Michel

GSV : Patrick Josiane

 

Après une longue et belle carrière de spéléologues, les "anciens" de Sanary ne connaissaient toujours pas les merveilles speleologiques Ardéchoises. Qu'à cela ne tienne Dédé avait décidé depuis plusieurs mois d'y remedier.

Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

Tout d'abord installation de la tente collective chauffée. He oui nous aimons notre confort !

 

Samedi, départ vers 8h30 pour la traversée Despeysse Saint Marcel. Mise en place des navettes voiture, équipement du trou par Franck Michel Laure

 

Nous serons 14 à effectuer la traversée

Sortie inter-club en Ardèche

Franck et Michel, les deux enragés de l'équipement en action

 

Arrivés en bas des puits nous attendons le reste de la troupe pour un repas bien mérité...

Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

Et nous voilà repartis pour la traversée. Tout le monde a bien apprécié la descente, maintenant c'est de la ballade.

Quelques passages un peu accrobatiques tout de même pour certains...

Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

Nous continuons dans la joie et la bonne humeur, Hervé se chargeant de mettre de l'animation ...

Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

Petit passage aquatique, Loulou n'hésitera pas à se mettre à l'eau ! On se mouille un peu , ça nous rafraichi !

Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en ArdècheSortie inter-club en Ardèche

Arrivent les passages les moins agréables de la traversée. La petite troupe transpire un peu plus mais toujours dans la joie et la bonne humeur 

 

Sortie inter-club en ArdècheSortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

Enfin nous voilà à la trappe de jonction avec Saint Marcel. Dédé n'a pas perdu la clé, du moins pas encore !!!

Et là à chacun sa technique pour passer !!

Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

7 heures plus tard nous sommes tous dehors, pas mal pour un groupe aussi grand !

Sortie inter-club en Ardèche

Une bonne soirée sous la tente chauffée (merci Dédé pour l'organisation !)

Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

Le lendemain nous sommes tous opérationnels pour aller faire soit une ballade dans le réseau 1 soit le réseau 4

 

Réseau 4 avec Franck Michel Patrick Laure :

 

Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

De bon matin, ça met de bonne humeur de trouver ça sous terre ! ça va en motiver à remettre les bottes !

Des merveilles d'un autre ordre nous attendent plus loin

Sortie inter-club en ArdècheSortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche
Sortie inter-club en Ardèche

Pendant ce temps, Joel et sa petite famille, Chantal et Dédé visitent le réseau 1 jusqu'à la Grande Barrière, et le reste de la troupe s'éparpille à son gré dans les grandes galeries

Sortie inter-club en Ardèche

Voilà un week end très convivial et actif, qui a rassemblé pas mal d'anciens du Var (et même d'autres départements), mais des jeunes également. A renouveller...

 

                                                                                                                          Laure     

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 10:17

Castellet-les-Sausses, 04

30/31 octobre/1er novembre

Participants : Sébastien, Laure (Aragnous), Michel (JCC), Patrick (GSV)

Arrivée vendredi après- midi au col du Fa, au-dessus du village de Castellet- les -Sausses.

1 heure de marche et nous atteingnons le hameau d'Aurent et le refuge.

Le paysage est magnifique, les arbres ont revétu leurs couleurs d'automne.

Opération sciage du bois. C'est sympa et en plus nous avons le refuge pour nous quatre.

 

 

GROTTE DES CHAMOIS

La grotte des Chamois étend défendue par des siphons,  nous allons utiliser la nouvelle entrée superieure qui est la grotte des Fantasmes. Il faut 2 heures de marche pour l'atteindre. Comme cela ne nous suffit pas, nous nous égarons et hésitons à deux reprises. Nous marchons donc 3 heures au lieu de deux. Mais le cadre est magnifique et surtout nous n'avons pas de cordes à porter.

Enfin nous y voilà. L'accès se fait par des vires.

Boyau d'entrée, rapide progression et nous enfilons nos néoprènes (ou combi étanche pour Michel).

A la vue du repère gradué, nous constatons que le débit est limite...

Nous commençons par parcourir l'aval. L'eau est glaciale (environ 5 degrés), et en plus c'est profond et il faut nager presque tout du long !! Le débit est fort et nous hésitons... Seb teste le retour contre courant à la nage avant de s'engager. C'est faisable, nous y allons. Très grande galerie, impressionnante rivière !!!

GROTTE DES CHAMOIS

Nous arrivons au siphon, retour au vestière et nous allons explorer l'amont. Il y a des cordes pour se tirer à contre courant et cela nous aide bien.

Là encore il faut nager dans cette eau glaciale. Patrick qui pourtant a l'habitude des eaux froides du Vercors fait demi tour.

Seb, Michel et moi continuons. Je suis frigorifiée car ma combi 3mm est un peu légère malgrè l'empilement de couches que j'ai pu y rajouter. Je me force pour ne pas renoncer.

 

GROTTE DES CHAMOIS
GROTTE DES CHAMOIS

Malgré sa combi plus épaisse Seb est vite dans le même état que moi. Encore un bief à traverser à la nage. C'en est trop pour nous deux, hors de question de se remettre à l'eau encore une fois, nous sommes bleus. Seul Michel qui est en étanche continu. De toutes façons nous ne sommes pas loin du siphon. Seb et moi restons comme deux pingouins frigorifiés et tremblants au bord de la vasque, en attendant son retour. Pour nous remonter le moral nous parlons du poële à bois qui nous attend et de la fondue que Seb doit préparer ce soir... Nous sommes d'un coup très motivés pour faire demi tour. Il était temps car je ne sent plus ni mes pieds ni mes jambes.

Nous rejoingnons Patrick qui s'est remis au chaud et au sec. Nous nous changeons et mangeons, un café chaud nous revigore un peu.

Nous voulons faire la galerie fossile. Mais arrivés devant la voute mouillante d'entrée, notre motivation dégringole d'un coup. Le niveau d'eau est assez haut, nous sommes secs mais toujours frigorifiés (je ne sents toujours pas mes pieds). En plus si nous nous engageons nous allons faire la marche retour de nuit (c'est raide, humide et avec les feuilles ça glisse).

A l'unanimité nous décidons de sortir. Quel bonheur de retrouver les derniers rayons du soleil !!!

Nous allons quand même voir l'entrée de la grotte des Chamois. 

GROTTE DES CHAMOIS

Nous arrivons au refuge , la nuit commence à tomber. Quel bonheur de retrouver le poële à bois !!

Seb nous régale avec sa fondue !!

GROTTE DES CHAMOIS

Le lendemain remontée au voitures, c'est raide mais nous sommes beaucoup moins chargés qu'à l'aller.

Il nous faudra revenir pour faire la galerie fossile.

                                                                                                                                       Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 10:05

Participants : Laure (Aragnous), Jean-Pierre et Michel (JCC 84)

22/23 Août 2015

Après 5h de route, à cause des bouchons, j'arrive au camping vers 18h ... Jean-Pierre et Michel me rejoingnent beaucoup plus tard pour les mêmes raisons.

J'en profite pour gonfler le bâteau sous les yeux un peu étonnés des autres campeurs...

 

Préparation des bidons  étanches et du matos

Samedi, lever 6h30. A 9h00 nous commençons la traversée du lac.

GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie

Notre objectif est une reconnaissance jusqu'à l'Aquagalerie, à plus de 5 km de l'entrée. Et cela en vue d'aller un jour au fond.

Notre petite équipe réduite est hyper motivée, et nous atteingnons la salle Chevalier vers midi. Petit encas rapide puis nous hésitons un peu sur l'itinéraire dans la conduite forcée. Enfin voilà les cordes, nous remontons la salle Gathier. 

 

 

GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie

Nous progressons assez rapidement, arrivons à l'ancien siphon 1 : un longue nage contre un violent courant d'air, puis remontée sur corde, passage un peu pénible, l'ambience y est !!!

GOURNIER, objectif aquagalerie

Encore des montées et descentes sur corde, nous devons en changer une qui est tonchée.

Lors de l'escalade d'un ressaut je glisse et me fait mal à une côte. Pas bon pour la suite mais on continue.

Puis nous arrivons dans une galerie sèche, enfin un peu de repos hors eau ! Il est 14h et nous mangeons de bon appetit.

Je décide de laisser là mon bidon étanche (détail primordial pour la suite des évènements !!!)

Petite hésitation sur la suite, nous prenons un passage bas puis progression dans un fossile avant de rejoindre l'actif. Nous avons shunté le siphon 2.

GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie

Nous progressons dans une galerie très déchiquetée, pas très large mais très jolie. La roche est acérée et il ne faut pas tomber !!

Nous quittons l'actif et arrivons dans une immense salle chaotique, dans laquelle nous prenons pas mal d'altitude. Assez pénible en néoprene, mais ça rechauffe et ça change de l'eau... Ici tout est calme, pas de cascade bruyante...

Un bivouac et installé, indispensable pour aller au fond

 

Enfin notre objectif, la belle aquagalerie ! Nos attentes ne sont pas déçues : Magnifiques série de gours au fond blanc et à l'eau translucide ... et ça n'en fini pas, on en prend plein les yeux...

GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie

Nous décidons de progresser jusqu'à 19 heures, et ensuite de faire demi-tour. Du coup inconsciement nous accelérons le pas. Nous sommes à 5500m de l'entrée et avons monté 550m de dénivellé. Nous avons progressé 10 heures pour arriver jusque là. Il est temps de songer au retour... Nous ressentons une rare impression d'engagement et d'éloignement. Nous nous sentons presque sur une autre planète, très loin de tout.

Nous buvons tout le café qui nous reste pour nous donner du courage. Mon bidon étanche étant resté avant, nous nous partageons la nourriture de Michel et Jean-Pierre.

 Nous savons que  le retour va être pénible. Le poids de la fatigue commence à se faire sentir sur notre petite communauté, nous restons silencieux, un peu anxieux en songeant à ce qui nous attend.

Mais qu'est ce que c'etait beau !!! Notre objectif est atteint, nous espérons ne pas trop regretter notre entêtement !

GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie

Dopé par tout le café que nous avons ingurgité, nous ne traînons pas. J'ai encore faim et j'ai hâte de retrouver mon bidon étanche que je n'aurai pas du laisser si loin !! Cela me servira de leçon.

 

 Enfin nous arrivons au bidon, je l'ouvre avec un réel bonheur.

Nous mangeons de bon coeur, Michel est affamé et mange tout ce qu'il trouve, mon bidon est vite vide !!

Il ne faut pas tarder, nous nous refroidissons et les crampes commencent à arriver.

Nous reprenons la progression, de plus en plus pénible.  Le siphon est un mauvais moment à passer.

Salle Chevalier, nous sommes "presque" dehors... les passages en vire et main-courantes sont un calvaire pour moi et ma côte certainement félée ( lors de l'escalade d'un ressaut à l'aller). Forcer sur les bras est devenu trop douloureux, je serre les dents, je vois bien que j'ai ralenti car les autres m'attendent. Finalement je me laisse tomber à l'eau.

GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie
GOURNIER, objectif aquagalerie

Encore un petit effort et nous voilà dans le fossile. Presque une libération ! Il me tarde tant d'enlever la néoprène !! Mais non, ce sera pour plus tard, mes compagnons de galère ne s'arrêtent pas !! Objectif la sortie ...

Nous parcourons le fossile au radard. Je n'ai pas le courage de me retourner pour voir si Michel est toujours derriere, mais comme  je l'enttend régulièrement souffler et soupirer je me dis que tout va bien ! Jean-Pierre cavale devant. 

Enfin la "lumière" de la nuit... le lac... Aragnous 1er est toujours là... allez retour, Michel a gagné le déséquipement de la vire... Jean-Pierre pagaye comme un dératé, pressé de sortir, j'ai du mal à suivre avec le fil... j'attend Michel qui déséquipe et manque de m'endormir au bord du lac. 

Marche retour... beaucoup plus longue qu'à l'aller, c'est bizarre. Interminable traversée du parking pour rejoindre la voiture. Nous sommes morts, Michel est étallé sur le goudron, heureusement pas grand monde pour nous voir...

Il est 5 heures du matin, nous avons passé 19 heures sous terre en néoprène. Progréssé de 11 km et de 550m de dénivellée.

Quel plaisir de s'assoir dans la voiture !!! Je me concentre pour garder les yeux grands ouverts pour conduire jusqu'au  camping à 10 minutes de là. Après cette aventure, pas question d'avoir un accident !

5h30 nous attaquons l'apéro, le repas, tout se mélange, sucré, salé, liquide solide. Nous ingurgitons tout ce qui nous tombe entre les mains. Tout cela sous les yeux ébahis de quelques campeurs matinaux...

Vers 6h30, dodo bien mérité, mais à 10 heures nous sommes réveillés : petit déjeuner copieux, et à midi nous sommes au resto !!! Nous avons des calories à récupérer !!!

Une belle aventure qui nous laissera des souvenirs, une magnifique explo d'envergure.

Notre prochain objectif sera le fond ... avec bivouac.

                                                                                                                                 Laure

 

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 19:48

Participants : Dédé, Hervé G, Alain, Pierre, Laure, Maryline (73) et Patrick (26)

Nous nous retrouvons à Chauffayer ou Pierre a une petite maison et nous a gentiment proposé de passer le week-end.

Nous avons prévu une rando : l'Obiou et un trou : le Clot

Samedi, lever à 6h30 pour aller gravir l'Obiou, point culminant du massif (2789m). Le temps est magnifique !

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Très beau paysage minéral. Nous montons par la voie des chatières, agrémentée de quelques grimpettes et étroitures. On gagne vite de l'altitude. Le parcours est accidenté, parfois assez exposé mais très sympa.

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015
Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015
Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

En sortant au sommet, nous dominons une mer de nuages. La vue est magnifique

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015
Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Un bon casse-croute, encore un petit tour d'horizon et c'est parti pour les 1300m de descente par la voie normale. Il y a du gaz et les faux pas sont interdits !!

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015
Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Petit détour par une petite grotte glacée (on ne peut pas s'en empécher..)

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

La descente est plus laborieuse que la montée ! les pierriers ont raison de nos genoux

Puis retour à la maison de Pierre pour déguster une bonne bierre, et également préparer la sortie du lendemain : le chorum Clot, glacier souterrain

Séance réglage des crampons...

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Dimanche, 6h30, le réveil est encore plus dur que la veille..

Petite marche d'approche et nous voilà au Clot. Personne ne sait planter les broches à glace, et certains n'ont jamais chaussé de crampons. Mais rien ne fait peur aux Aragnous !!!

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Dédé se lance dans l'équipement, je le suis avec le reste du barda. On ne trouve pas l'itinéraire de suite. Nous sommes trop encombrés de matos, et les crampons n'arrangent rien ! Je me déleste de quelques charges et prend le relai à l'équipement. Voilà les premières broches plantées. Et miracle ça tient !!!

Pas évident de faire confiance à ce nouveau type d'amarrage ...Puits, palier, puis superbe vire et petite salle

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015
Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Sur les chaussures de rando les crampons ne tiennent que moyennement, alors pour Pierre qui a des bottes c'est pas le top !!

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015
Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

L'épaisseur de glace est impressionnante. Nous sommes sous le glacier

Dédé prend la suite de l'équipement, un beau puits avec quelques pandeloques qu'il heurtera malencontreusement, nous faisant une petite frayeur.

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015
Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Un dernier ressaut qu'on équipe avec ce qu'il nous reste c'est à dire pas grand chose... Et que Patrick descend d'une façon très personnelle !!!

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Et puis c'est le retour sur le plancher des vaches, pardon, des moutons ...

Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015Dévoluy : l'Obiou et le Clot 5/6 septembre 2015

Nous ne sommes pas allés au fond par manque de matos, mais c'est déjà une très belle expérience

 

                                                                                                       Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 07:28

Participants : Alexis et Benoît, du Vaucluse, Laure

Mes amis vauclusiens voulant venir faire un peu de spéléo et se rafraîchir dans nos rivières souterraines, je leur propose Castelette et Planesselve.

Rendez-vous 10h00 devant l'Hostellerie, puis nous déposons nos affaires à l'abris de la Cayre et départ pour la grotte.

Puits, méduse et vires...

 

Castelette et Planesselve 19/20 Août
Castelette et Planesselve 19/20 AoûtCastelette et Planesselve 19/20 Août

Première trempette dans la voute mouillante, après la Diau je la trouve beaucoup moins froide qu'avant !!

Pour Alexis le chaos sera pénible, avec sa combi de 7mm ! Et les escalades un peu laborieuses parfois !

Le bénitier est le bienvenu !

Castelette et Planesselve 19/20 AoûtCastelette et Planesselve 19/20 Août

Tout en prennant notre temps nous arrivons sans encombre au siphon terminal. Petit en-cas et retour, qui nous paraît bien plus rapide.

Castelette et Planesselve 19/20 AoûtCastelette et Planesselve 19/20 Août

TPST 5h30. Retour au refuge, nous dégustons une bierre fraîche tout en admirant les falaises de la Ste Baume et le soleil couchant.

La lendemain départ pour l'aven de Planesselve. J'ai un peu de mal à retrouver l'entrée car tout à été déboisé !!

Sympatique ballade, il y a quand même de l'eau et les nages sont rafraîchissantes sans néoprènes !!

 

Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 12:36

Du 1er au 13 Août 2015

Participants :  Sébastien, Alice, Jordi, Joan, Dédé, Hervé, Laure, Alain, Chantal et sa copine Pat ("Aragnous" et "Explo" Var)

Cathy ("Explo" Var)

Michel, Christine, et Teddy le chien ("JCC" Vaucluse)

Patrick ("GSV" Drôme)

Fred ("GSBR" Ain)

 

L'objectif principal de ce camp est de faire la traversée de la Tanne des 3 Bétas /grotte de la Diau. Nous avons décidé d'équiper au préalable les 200 m de puits du départ afin de gagner du temps. (nous sommes 8 à traverser) Nous allons également vérifier le niveau d'eau à la sortie. Le beau temps est prévu pour mercredi.

Le camp est installé au camping de Thorens-Glières.

 

En attendant une météo plus stable, nous sommes quelques-uns à aller visiter la grotte des Vers Luisants : une heure de marche, quelques petits puits, ça ne devrait pas trop nous fatiguer pour le lendemain.

 

 

 

 

Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie

Rien de bien beau, si ce n'est la marche d'approche... Une bonne petite mise en jambes...

Traversée Tanne des Trois Bétas grotte de la Diau : Mercredi départ 7h15 pour le chalet d'Anglettaz. Marche d'approche, nous arrivons vers 9h00 à l'entrée.

Nous nous équipons en silence, légèrement inquiets, persuadés que nous allons quitter le soleil pour 15 heures minimum ... ou plus si pas d'affinité avec les rappels de corde ...

Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Voilà, c'est parti pour descendre les 200m de puits

Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Le P88 parpine un peu, il faut faire attention avec les gros kits. Puis nous enchaînons de magnifiques puits bien lisses et de plus en plus larges, pour finir en beauté avec le P63

Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Tout contents d'être déjà en bas des puits, Seb et moi partons à la découverte de la suite, impatients de poursuivre rapidement... Malheureusement nous suivons le mauvais méandre.  Les passages étroits et aquatiques ne nous font même pas fait rebrousser chemin !! Une fois arrivés au bout de ce méandre nous faisons demi-tour, et rejoingnons les autres en bas des puits, tout penauds de nous être si bêtement trompés... et d'avoir fait perdre du temps à l'équipe. Nous sommes trempés et un peu entamés pour ma part... ça commence mal, j'espère que je ne vais pas payer cette erreur plus tard !!! Il reste tout de même 4000m de réseau à parcourir ...

 

Pour tout arranger la suite se fait par un passage boueux à souhait, on s'enfonce dans la gadoue...

Mais peu à peu tout s'arrange et devient sympatique. Un P23 nous amène dans l'immense salle des Rhomboedres. La suite est à droite. Cela devient plus intime et un fort courant d'air me donne l'onglée. J'ai du mal à passer la corde dans le descendeur ! P6, P20 et P39, le fameux puits des Echos, magnifique.

En bas de ce puits nous mettons sans tarder de l'eau à chauffer pour le café, pendant ce temps nous enfilons les néoprenes, puis nous mangeons. Il ne fait pas chaud, environ 5 degrés...

Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Nous sommes au niveau de la jonction historique entre la Tanne des Trois Bétas et la Diau. La rivière de la Diau a été remontée jusque là !

Petite vérification de l'itinéraire, et c'est reparti. (nous prenons maintenant le temps de regarder la topo !!)

Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Quelques puits et nous atteingnons l'affluent des Grenoblois. C'est un grand méandre entrecoupé de magnifiques verticales arrosées.

Niveau timing, nous sommes bons, malgrès notre petite erreur du début...

Les rappels de corde se passent bien, tout s'enchaîne parfaitement et rapidement.

Malheureusement dans le P30 le dernier à descendre oublie de dévérouiller la corde en haut (je ne citerai pas son nom afin de ne pas nuire à sa réputation !!). Cela lui vaudra une petite remontée de 30m histoire de se réchauffer ...

Nous atteingnons le collecteur, petite pause grignotage et c'est reparti pour le dernier tronçon, le plus facile et aquatique.

Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Cascatelles, ressauts, vasques, c'est grand et beau, l'eau est toujours aussi froide mais on ne nage quasiment pas. (sauf quand Cathy qui avait pourtant effectué le repérage nous fait passer par le mauvais endroit après m'avoir dit que je pouvais enlever ma veste de néoprène !!!)

Nous marchons d'un bon pas et je n'ai guère le temps de faire des photos...

Nous quittons la rivière, passons dans le réseau fossile parcouru par un très violent courant d'air glacial : la bien nommée Grande Soufflerie.

Quelques échelles, (ça sent la sortie), puis le jour. Déjà ? Il fait encore jour ? Nous qui pensions sortir en fin de soirée et rater l'heure de l'apéro!! Quel bonheur de se faire réchauffer par les derniers rayons de soleil !! En fin de compte on s'en sort pas mal avec seulement 10h passées sous terre. L'équipement préalable des puits nous a fait gagner pas mal de temps.

Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Nous admirons le porche d'entrée, puis descendons le coeur léger en pensant à l'apéro et au bon repas qui nous attendent. Pour une fois que nous avons mis moins de temps que l'horaire donné !!!

 

Le lendemain déséquipement des puits pour les uns, rando sur le plateau pour les autres, nettoyage du matos et soirée au camping pour fêter notre succés. Même Teddy à droit à un bon repas !

Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie

Petite soirée visionnage des photos et films sur l'ordi de Michel

Camp spéléo et rando en Haute Savoie

 

Remontée de la Diau : Le surlendemain nous décidons de faire ou refaire un tour dans la Diau et de remonter au maximum la rivière. Ceux qui n'ont pas fait la traversée pourront avoir un apperçu du réseau, et les autres pourront en profiter plus tranquillement.

 

Par contre nous partons ce coup-ci sans néoprène. (quelle idée !)  C'est vrai quelle est froide !!!

 

Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Nous sommes mouillés jusqu'au dessus de la taille. Inutile de vous dire que la pause repas sera hyper rapide ! Joan nous sort une théorie fumeuse selon laquelle le corps fini par réchauffer l'eau de la sous combi... à peine sa phrase terminée il se met à trembler de froid comme une feuille, et n'arrive même plus à manger !!! Nous sommes morts de rire et ça nous réchauffe !! Nous avons atteint un lac plus profond que les autres et vu la température nous décidons de faire demi-tour. Le froid provoque une sensation de brûlure et nous ne sentons plus nos pieds !

Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie

Randonnées à Sixt-Fer-à-Cheval près de Samoëns

Vendredi une partie du groupe (Chantal Alain Pat Dédé Laure) se déplace au camping de Sixt-Fer-à-Cheval pour faire quelques randos. Nous montons la tente sous un soleil de plomb puis un gros orage nous tombe dessus.

Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie

Le lendemain première rando dans le cirque, sous la pluie...

Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Enfin le soleil s'installe, et Pat et Chantal peuvent s'adonner à leur activité favorite : le farniente...

Camp spéléo et rando en Haute Savoie

Nous faisons de très belles randos, et même une petite incursion dans le Jean Bernard pour Dédé et moi

Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie
Camp spéléo et rando en Haute SavoieCamp spéléo et rando en Haute Savoie

                                                                                                                                      Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 11:02

31 Mai 2015

Participants : Pierre E, Pierre H, Laure

Initié : Aurélien

Nous retrouvons Pierre H et son collègue Aurélien vers 9h30 à l'Hôtellerie de la Ste Baume. Il n'y aura finalement qu'une seule personne à encadrer au lieu des trois prévues initialement.

Nous allons nous garer, puis marche d'approche. Une petite demi-heure plus tard nous nous équipons. Pierre explique à son collègue le fonctionnement du matos. Pendant ce temps je pars équiper la cavité. Ce ne sera même pas la peine, le CAF est déjà descendu et nous utiliserons leurs cordes.

Initiation grotte de la castelette

Explication de la progression en main-courante, positionnement du descendeur, et c'est parti.

Pierre H se positionne en bas pour sécuriser la descente, Pierre E reste en haut pour le départ et je me place au fractio intermédiaire.

Initiation grotte de la castelette
Initiation grotte de la castelette
Initiation grotte de la castelette

Aurélien n'a aucune appréhension du vide et comprend vite le fonctionnement des appareils.

Un petit tour au siphon puis direction la méduse. Là c'est un peu plus difficile mais tout se passe bien.

Initiation grotte de la castelette
Initiation grotte de la castelette

La main-courante...

Initiation grotte de la castelette

Nous voilà devant la voûte mouillante, il est 12h20 c'est parfait pour un casse-croûte

Initiation grotte de la castelette

Quelques minutes de noir complet et de silence pour entendre les gouttes d'eau tomber. Aurélien à l'air de trouver ça plus impressionnant que le puits !

Il est temps de repartir.

Initiation grotte de la castelette
Initiation grotte de la castelette

Nous revoilà au bas du puits, une formalité pour Aurélien...

Initiation grotte de la castelette
Initiation grotte de la castelette

Petit ramping de sortie pour finir en beauté, et vers 14h30 nous sommes dehors.

Initiation grotte de la castelette
Initiation grotte de la castelette

Nous repartons par le chemin aux pieds de la falaise. Une initiation rapide et sans problèmes.

 

 

                                                                                                                                          Laure

 

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
27 mai 2015 3 27 /05 /mai /2015 07:16

Les 23, 24, 25 Mai 2015

Marie, Alain, Chantal, Dédé, Hervé, Laure

Ballade dans les stands de matos, bouquins, projections de films, conférences... rencontres, apéros, repas et fiesta... voilà nos principales activités lors de ce congrès. Ah oui... un petit canyon pour clôturer le tout... quand même !!

Les Aragnous au congrès de St Vallier
Les Aragnous au congrès de St Vallier

Mais qu'est ce qu'il attendent tous ? L'apéro bien sûr, avec la mise en service de la fameuse fontaine à pastis !

Les Aragnous au congrès de St Vallier

Repas pizza pour le premier soir, on retrouve Jean-Pierre, Laurent, Patrick et Josiane,  puis soirée...

Les Aragnous au congrès de St Vallier
Les Aragnous au congrès de St Vallier

Le lendemain un peu de repos et de calme à midi au camping... on refait le monde spéléo et on s'interroge sur...la meilleure façon d'utiliser les wc mis à notre disposition !!!

Les Aragnous au congrès de St Vallier
Les Aragnous au congrès de St Vallier

Retour sur le site du congrès : Notre ami Hervé met un peu d'animation...

Les Aragnous au congrès de St Vallier

Enfin la tombola. Nous voulons tous gagner la scurion, mais bon c'est encore raté ! Tout de même Chantal va gagner un tee-shirt ( en plus à la bonne taille), Dédé gagne deux bouteilles de vin et Alain un magnifique pot de fleurs !!!

Les Aragnous au congrès de St Vallier

Lundi le temps se dégage. Hervé, Jean-Pierre et moi partons faire le Riou de Gourdon. Un peu d'eau sur la première moitié puis c'est sec. Heureusement des tyroliennes permettent d'éviter les vasques à la fin. Deux rappels de 22m bien sympas, et un retour sur Gourdon par un sentier bien raide. ça nous permet de digérer et de cuver tout ce qu'on a ingurgité pendant 3 jours !!!

Les Aragnous au congrès de St VallierLes Aragnous au congrès de St Vallier
Les Aragnous au congrès de St Vallier

                                                                                                       Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 08:29

 

 

AUDIN

Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons

PLANFAE

Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyonsMai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons

GUIOU

Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons
Mai 2015 premiers canyons

Laure

Repost 0
Published by sct_aragnous
commenter cet article